Infos pratiques

  • Plan de ville
  • Démarches administratives
  • Collecte des déchets
  • Menus dans les écoles
  • Pharmacie de garde
  • Santé
  • Travaux
  • Alertes SMS
 

Centrale

Avec le départ de l'École Centrale (été 2017) vers le campus d'excellence de Paris-Saclay, un nouvel écoquartier va être aménagé sur cet espace stratégique pour le développement de la ville.

pers Centrale

Ecole Centrale : priorité à l'habitat

Sur le site de Centrale (18 hectares), l'objectif est de créer un écoquartier d'habitat, avec commerces, bureaux et équipements publics. L'aménagement doit être exemplaire en termes de Développement Durable : impact écologique des constructions, choix énergétiques, accessibilité, transports en commun, circulations douces, cadre de vie...
Après plusieurs réunions d'information, qui ont eu lieu en 2014 et 2015, deux réunions publiques de concertation ont eu lien en 2016 :
- en juin pour rappeler les objectifs du projets, les perspectives et l'intégration du projet à la "Ville Parc". Télécharger le document de présentation de la réunion du 7 juin 2016. Télécharger le compte rendu de réunion du 7 juin 2016.
- en novembre pour aborder le bilan de l’étude environnementale (faune, flore et impact du projet dans son environnement) et la présentation des outils dont la ville doit se doter pour ce projet (modification du PLU, création d’une ZAC et d’une SEMOP). Télécharger le document de présentation de la réunion du 22 novembre 2016

Télécharger le Bilan de la mise à disposition de l'étude d'impact.

Février 2017 : le projet entre dans sa phase opérationnelle

Pour mener à bien ce projet d’envergure, la Ville a choisi de recourir à un nouvel outil de coopération public/privé, qui garantit à la collectivité le contrôle des opérations : une Société d’Économie Mixte à Opération Unique (SEMOP), exclusivement dédiée à l’aménagement de ce nouveau quartier, dont la Ville assurera la présidence du Conseil de Surveillance. Au terme de la procédure de mise en concurrence, c’est la société Eiffage Aménagement qui a été retenue lors du
Conseil municipal du 2 février 2017 comme opérateur économique et actionnaire, aux côtés de la Ville, de cette SEMOP dénommée « Châtenay-Malabry Parc – Centrale ». Par ailleurs, la création de la Zone d’Aménagement Concertée (ZAC) va permettre de définir des cahiers des charges très précis pour garantir un urbanisme équilibré et la construction des futurs équipements publics sans dépense supplémentaire pour la ville. 

Aménagement maîtrisé et urbanisme équilibré

Les outils SEMOP et ZAC donnent la possibilité à la Ville de maîtriser l’aménagement du projet élaboré grâce à de nombreuses réunions de concertation avec les habitants en veillant à en faire un quartier mixte, vivant et dynamique, associant aux logements (privés et sociaux) des équipements publics (crèche, écoles, collège,
gymnase), des commerces et des bureaux. Afin que le site soit relié aux grands espaces verts du parc de Sceaux et de la Coulée Verte, que les vues soient préservées et les perspectives respectées, les hauteurs des constructions seront limitées : elles varieront de 5 à 6 niveaux en moyenne, favorisant une variation harmonieuse des propositions architecturales et préservant le « grand paysage ».

La biodiversité au coeur de l’écoquartier

La création d’une prairie irriguée par le ru de Châtenay ainsi que la large place donnée aux espaces verts publics et privés vont permettre de créer et favoriser la biodiversité sur un site actuellement pauvre et peu diversifié sur le plan écologique. Ce renforcement de la biodiversité ainsi que des liaisons douces, mais aussi la mise en valeur l’entrée de Ville autour de la nouvelle place de l’Europe, témoignent de la volonté d’équilibre entre le bâti et les espaces publics, à même de garantir un ensoleillement optimal et un cadre de vie de grande qualité, conformément à l’esprit qui caractérise la Ville Parc.

  Une panneau1
  Une panneau2    
     
     
    une panneau 15 une panneau 16
une panneau 17  image panneau centrale 22 novembre   

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.