Œuvrer pour l’épanouissement et le bien-être des familles châtenaisiennes, c’est l’engagement pour l’avenir que la Ville célèbre en plantant un arbre des naissances.

Œuvrer pour l’épanouissement et le bien-être des familles châtenaisiennes, c’est l’engagement pour l’avenir que la Ville célèbre en plantant un arbre des naissances. Le premier arbre a été planté, dans le parc de l’hôtel de ville, en 2021 pour célébrer les naissances des enfants nés en 2020. Ainsi, le 3 juillet dernier, de nombreuses familles étaient réunies pour assister à l’inauguration de cet arbre, qui sera le premier d’une longue lignée, puisqu’un nouvel arbre sera ainsi planté chaque année à un endroit différent de la ville.

 

Autour de ce ginkgo biloba, encore jeune mais qui ne demande qu’à grandir comme les nouveau-nés, quatre totems, un par saison, exposent les prénoms des 434 enfants Châtenaisiens nés en 2020. Un livret nominatif avec un conte et l’emplacement exact de l’arbre de cette journée a été remis pour chaque enfant. « L’arrivée d’un enfant nous bouleverse, nous questionne, nous terrifie et pourtant elle permet aussi d’éclairer nos vies d’un sens nouveau, elle nous apaise et nous enrichit un peu plus chaque jour », a dit le Maire, Carl Segaud, lors de la cérémonie d’inauguration. Et citant le proverbe « Il faut tout un village pour élever un enfant », le Maire a rappelé les actions de la Ville en faveur des tout-petits, notamment en proposant des modes de gardes adaptés avec sept crèches municipales et deux crèches associatives qui permettent d’accueillir 720 enfants et seront complétées par deux nouvelles crèches d’ici 2026. Avant de conclure : « L’arbre qui se dresse devant nous aujourd’hui est un symbole fort. C’est un message chargé d’espoir pour les nouveau-nés à qui la Ville de Châtenay-Malabry souhaite de grandir en force et en beauté. »

Avec la participation de la société Truffaut
« Dans le cadre d’un partenariat avec la Ville de Châtenay-Malabry, nous avons offert cet arbre que nous avons planté et avons participé au financement des totems sur lesquels sont gravés les prénoms des nouveaux-nés», explique Vincent Ledour, directeur du magasin Truffaut de Châtenay-Malabry. « Cela correspond tout à fait aux valeurs de notre entreprise, de développement durable et d’engagement pour l’avenir ».

 

 

 

Un ginkgo biloba, l’« arbre aux 40 écus » 
Pour montrer sa confiance en l’avenir, ce n’est pas n’importe quel arbre que la Ville a planté pour célébrer les naissances, mais un ginkgo biloba, un arbre très résistant à la pollution, aux maladies, aux parasites… il a même survécu à la bombe atomique d’Hiroshima. Originaire de Chine, le ginkgo biloba, classé parmi les conifères en dépit de son feuillage caduc qui ne ressemble aucunement à ses congénères, peut vivre jusqu’à 4 000 ans ! D’où vient son surnom d’ « arbre aux 40 écus » ? On pourrait penser que c’est la teinte automnale de ses feuilles qui prennent un somptueuse couleur jaune d’or… Mais certains affirment que ce serait la somme astronomique pour l’époque qu’un botaniste français du XVIIIe siècle aurait déboursé pour en acquérir cinq exemplaires.

Mise à jour : août 2021