Découvrez en images comment les personnels s’occupent des enfants quotidiennement.

Depuis le lundi 16 mars, afin de permettre aux personnels soignants, aux pompiers et aux policiers de continuer à travailler, un accueil à la crèche, à la garderie, au centre de loisirs et à l’école est organisé pour leurs enfants. Les équipes des services de la petite enfance et du périscolaire prennent en charge les enfants en respectant les gestes-barrières mais toujours dans une ambiance chaleureuse et réconfortante.

À la Crèche

À Châtenay-Malabry, les tout petits sont accueillis chaque jour à la crèche municipale Le Petit Poucet de 7h30 à 19h. Chaque matin, les parents déposent leurs petits dans le sas d’entrée où ils sont directement accueillis par les auxiliaires afin de limiter tout risque de contamination.

Au quotidien, une dizaine d’enfants sont pris en charge et peuvent compter sur le professionnalisme et le dévouement de 7 auxiliaires, de deux directrices, et de deux agents techniques assurant le ménage et la cuisine. Pour veiller à la bonne sécurité des enfants et du personnel, un roulement a été mis en place.

Les précautions

Des masques, gants et gels hydroalcooliques sont mis à disposition et les gestes barrières sont devenus automatiques au sein de la crèche où tout suit son cours. Au niveau des activités, les enfants n’ont pas eu à changer leurs habitudes mis à part pour le chant qui est devenu malheureusement difficile à pratiquer avec le port du masque.

À l’école, à la garderie et au centre de loisirs

Pendant la période scolaire, les enfants en maternelle et en élémentaire sont accueillis à l’école Pierre Mendès France. Ils sont une vingtaine environ (par groupe de 5 en maternelle et par groupe de 10 en élémentaire) à être pris en charge de 7h30 à 18h30 par les animateurs et les enseignants.

Pour l’accueil périscolaire et pour garantir la bonne sécurité de tous, une organisation par roulement est en vigueur pour la garderie du matin (à partir de 7h30) et du soir (jusqu’à 18h30), la pause méridienne et la cantine (de 11h30 à 13h30). L’encadrement est assuré par des équipes d’animateurs constituées sur la base du volontariat. Et comme il y a plus d’animateurs volontaires que de besoins, un système de brigade, qui va bien au-delà des mesures de précaution habituelles, a pu être mis en place : 5 équipes accompagnées de leurs responsables se relaient : chacune effectue deux jours de travail avant d’entamer une période de confinement de 14 jours. Pour la classe, deux enseignants assurent les cours du matin et deux s’occupent de l’après-midi.

Lors des vacances scolaires et le mercredi, au centre de loisirs Pierre-Mendès-France, les animateurs proposent des activités variées en intérieur ou dans la cour.  Cela ne les empêche pas de se dépenser en jouant au ballon ou encore aux raquettes. On leur propose aussi des activités ludiques telles que la découverte de la guitare, les statues musicales, la réalisation de constructions gigantesques en kapla et bien plus encore avec la création d’une magnifique fresque (en photo ci-dessous). Les animateurs confient avec plaisir que les enfants tiennent, eux-aussi, à montrer leur soutien en réalisant des dessins pour les personnes âgées confinées et le personnel mobilisé.

Les précautions

Au niveau des mesures mises en place pour éviter toute propagation, là encore le port du masque, de gants et les gestes barrières sont un automatisme. Et le soir ce sont les équipes de nettoiement qui prennent le relai pour désinfecter les locaux.

Au moment du repas, les enfants ne se placent pas face à face ou côte à côte mais les conversations vont quand même bon train tout en appréciant les repas qui continuent d’être cuisinés chaque jour par les agents du service restauration.