COVID-19 : protocole sanitaire à l’école, à la cantine et dans les centres de loisirs

Depuis le 1er septembre 2020, les écoliers ont retrouvé les salles de classe et leurs professeurs. À Châtenay-Malabry, les élèves, les enseignants et les personnels encadrants, comme dans toute la France, sont soumis à un protocole sanitaire strict.

Fin août, à la veille de la rentrée, le Maire Carl Segaud et Pénélope Fraissinet, son adjointe aux Affaires scolaires et périscolaires, rencontraient la nouvelle Inspectrice d’Académie, Anne-Laure Zimmermann, et les directeurs d’école. Une réunion de préparation avant le retour à l’école pour faire le point sur cette rentrée dans un contexte inédit. À cette occasion, des outils sans contact pour ouvrir les portes et appuyer sur les boutons ont été remis aux directeurs pour l’ensemble des enseignants. Un dispositif qui s’ajoute aux mesures sanitaires mises en place par l’Éducation nationale.

Ce qui est obligatoire
– Le port du masque à l’école pour les enfants à partir du collège, et en école élémentaire uniquement si l’enfant présente des symptômes, dans l’attente de son départ de l’établissement.
– Le port du masque pour les enseignants et les animateurs.
– Le lavage des mains ou l’application d’une solution hydroalcoolique.
– La ventilation des locaux.

À l’inter classe
Les établissements organisent le déroulement de la journée et des activités scolaires pour éviter les regroupements et les croisements entre groupes. Les arrivées et départs sont étudiés pour limiter au maximum les regroupements d’élèves et/ou de parents. Les personnels ainsi que les collégiens et les lycéens portent un masque durant tous leurs déplacements. Les récréations sont organisées par classes ou groupes de classes, en tenant compte des recommandations relatives aux gestes barrières ; en cas de difficulté d’organisation, elles peuvent être remplacées par des temps de pause en classe.

À la cantine
Les repas se déroulent dans les lieux habituels. Quand les locaux s’y prêtent, une entrée et une sortie différenciées ont été mises en place pour éviter les croisements. Les animateurs (masqués) font rentrer les enfants par niveau de classe et, quand cela a été possible, des parois séparatives ont été installées. À l’arrivée dans les réfectoires, les animateurs veillent au bon lavage des mains des enfants. Pour les écoles élémentaires, qui fonctionnent avec un système de self-service, le choix des plats a été limité afin d’éviter les files d’attentes devant les présentoirs. Les serviettes et les couverts sont mis sur les plateaux par un adulte avec des gants, l’eau est servie par les animateurs et les brocs ne restent pas sur les tables. À chaque départ d’enfants les tables sont désinfectées comme avant la crise sanitaire et une vigilance accrue est portée sur tous les points contacts comme les poignées de portes. Cette organisation est identique dans les centres de loisirs du mercredi et pendant les vacances scolaires.

Accueils de loisirs du mercredi
Les enfants sont regroupés par niveau. Le lavage des mains est obligatoire avant et après le repas, avant et après chaque animation. Le port du masque est obligatoire pour les animateurs.

Le rôle des parents
Les parents participent à la lutte contre le virus : explication des gestes barrières, surveillance d’éventuels symptômes, déclaration d’un cas confirmé au sein du foyer. Leur vigilance est une précieuse alliée. En cas de symptômes ou de fièvre (supérieure à 38°C) l’enfant ne pourra pas être accueilli.

Les accompagnateurs sont-ils acceptés ?
L’accès des accompagnateurs aux bâtiments scolaires n’est pas interdit. Il doit néanmoins se limiter au strict nécessaire et se faire après nettoyage et désinfection des mains. Les accompagnateurs doivent porter un masque de protection et respecter une distanciation physique d’au moins un mètre.

Si la situation se dégrade
Dans l’hypothèse où la situation sanitaire exigerait, des mesures plus strictes, du fait d’une circulation active du virus sur tout ou partie du territoire national, un plan de continuité pédagogique a été mis en place pour assurer l’enseignement à distance. Il est consultable à l’adresse suivante : https://eduscol.education.fr/Rentrée-2020-plande-continuité/