Transports en commun : nous préparons l’avenir !

Les essais qui se multiplient actuellement en témoignent : nous y sommes presque ! Dans quelques mois en effet, les portes des rames s’ouvriront pour nous laisser découvrir le tramway T10. Allant de la gare du RER B « La Croix de Berny » à la station « Jardin parisien » à Clamart, ce nouveau moyen de transport plus rapide, plus régulier, plus accessible et plus écologique, qui desservira sept stations sur notre ville et s’appuiera sur un nouveau réseau de bus, inaugurera sans conteste une nouvelle ère pour Châtenay-Malabry et ses habitants. Bien sûr, nous prendrons le temps d’en mesurer les effets bénéfiques mais nous continuons d’être dans l’action pour préparer l’avenir.

Préparer l’avenir, c’est poursuivre le projet de prolongement du tramway T10 vers la gare de la ligne 15 du Grand Paris Express « Fort d’Issy Vanves-Clamart ». À l’étude depuis 2020, deux options sont aujourd’hui envisagées, l’une en surface, l’autre en sous-terrain. Du fait du nombre et de l’importance des enjeux que présente ce projet, la Commission Nationale du Débat Public (CNDP) a été saisie par Ile-de-France Mobilités pour organiser une concertation préalable qui se déroulera du 27 février au 24 avril 2023. Je vous invite bien sûr à y participer.

Préparer l’avenir, c’est également rechercher des solutions fortes et structurelles à la saturation, aux difficultés d’exploitation ainsi qu’aux retards d’investissements, ces nombreux maux dont souffre le RER B depuis des années, sans oublier la menace répétée et lancinante de suppression du tronçon entre Bourg-la-Reine et Robinson. Dans cette optique, il apparaît essentiel de défendre le prolongement de la ligne 4 du Métro depuis la station Bagneux – Lucie Aubrac jusqu’au tramway T10 à Châtenay-Malabry. Cette solution consisterait à emprunter, sur la majeure partie du tracé, les infrastructures ferroviaires de la branche RER de Robinson, permettant ainsi d’assurer la pérennisation de celle-ci. Elle offrirait surtout aux Châtenaisiens un accès direct vers le centre de Paris et trois de ses gares TGV et grandes lignes. Aujourd’hui défendue par tous les maires du sud du département, toutes tendances politiques confondues, elle suscite l’adhésion jusque dans l’Essonne et vient de donner lieu, le 12 janvier dernier, à la création de l’Association des Villes et des Elus pour le prolongement de la ligne 4 du Métro, qui a pour objectif d’obtenir l’engagement d’études préliminaires.

Votre Maire
Carl SEGAUD

carl.segaud@chatenay-malabry.fr