Les travaux ont commencé…

Mercredi 24 juillet, le chantier sera interrompu exceptionnellement pour permettre la circulation des véhicules (la plus grande prudence est toutefois recommandée en raison des chicanes installées).

L’avenue Jean Jaurès est un axe majeur traversant notre ville d’Est en Ouest et reliant les quatre plus grands espaces verts très fréquentés par les Châtenaisiens : la Coulée verte, le parc départemental de Sceaux (184 hectares), le parc de la Vallée-aux-Loups (56 hectares) et la forêt domaniale du Bois de Verrières (575 hectares). Aujourd’hui trop souvent utilisée par les automobilistes pour éviter l’avenue de la Division Leclerc et peu sécurisée avec une chaussée et des trottoirs très étroits par endroit, l’avenue va subir une requalification complète dont les objectifs sont la sécurité et l’embellissement.
Qualitatif et paysager

Les travaux lancés par le Territoire Vallée Sud – Grand Paris et la Ville de Châtenay-Malabry, démarrent début juillet entre l’allée des Romantiques et l’avenue Roger Salengro. Programmée jusqu’au 15 juin 2025 pour cette première phase, cette transformation d’envergure prévoit la réfection totale de la chaussée, des trottoirs et de l’éclairage, ainsi que l’enfouissement des réseaux aériens. Très qualitatif et paysager, ce projet offrira aux piétons et aux cyclistes un environnement plus sûr, avec des zones de rencontre, des trottoirs élargis à certains endroits et la création d’une bande cyclable dans le sens opposé à la circulation automobile. À l’issue des travaux, des sens uniques vont être instaurés sur les différentes portions de l’avenue (voir schéma ci-dessous) ce qui contribuera aussi à limiter le trafic routier et à faire de l’avenue Jean Jaurès, une voie apaisée au cadre verdoyant faisant écho aux grands espaces verts à proximité.

70 nouveaux arbres
La transformation s’accompagne de la création d’espaces plantés et fleuris, donnant à l’avenue un caractère à forte dominante végétale. Plus de 50 arbres supplémentaires seront plantés sur le premier tronçon et 70 au total sur l’ensemble de l’avenue. Les essences de haute tige ont été minutieusement choisies pour leur adaptation au climat, leur couleur et leur fleurissement. Les nouveaux espaces végétalisés et les arbres contribueront aussi à désimperméabiliser les sols et à lutter contre les îlots de chaleur.
Un projet vert et respectueux
Compte tenu de la particularité de cette voie qui traverse et relie les sites et espaces verts classés, le projet devait obtenir l’accord de la Commission départementale des sites classés. Ses membres ont donné un avis favorable à l’unanimité suite à la présentation du projet par le Maire Carl Segaud.
Un projet concerté
Comme pour chaque projet d’envergure, une large concertation a été organisée avant le lancement des travaux. Le projet a ainsi été présenté lors de plusieurs réunions avec les riverains suivies d’une concertation numérique ainsi qu’à chaque réunion publique organisée dans les quartiers de la ville depuis plus de deux ans. Les associations de vélo se sont également exprimées sur le projet.
Les autres secteurs
Les prochaines phases de travaux concernent la portion entre la rue Jean Longuet et la Coulée verte et celle de l’avenue Roger Salengro jusqu’à la rue Jean Longuet. Sur ce dernier secteur l’aménagement proposé prévoit de transformer les espaces en bordure de chaussée appartenant aux copropriétés et servant aujourd’hui de parkings en espaces publics avec trottoirs et végétalisation. Le Maire Carl Segaud continue à dialoguer avec les dernières copropriétés pour trouver l’aménagement qui conviendra le mieux.


+ D’INFOS
0 800 02 92 00 (infos travaux)