L’année 2017 a été marquée par de nombreuses avancées. En effet, avant l’arrivée de la concurrence, un opérateur privé a entrepris les travaux de génie civil réglementés par l’ARCEP, l’autorité administrative indépendante en charge de réguler les télécommunications.

Deux secteurs à Châtenay-Malabry

Dans notre ville, les travaux d’installations ont ainsi été effectués dans les deux secteurs définis par l’ARCEP :
un secteur Ouest à “haute densité” : les habitations de plus de 12 logements sont raccordées directement au réseau souterrain. Les habitations de moins de 12 logements sont raccordées sur des armoires de rues, sur la base d’une armoire pour 100 logements.
– un secteur Est à “basse densité” : la technologie est un peu différente et toutes les habitationssont raccordées sur des armoires derue, (une pour 300 logements). Les travaux sont bien avancés et devraient être complètement achevés à la fin du 1er semestre 2018.

Le choix de l’opérateur

Conformément à la réglementation, un gel commercial pour tous les opérateurs est fixé à 3 mois après la pose des armoires. Au-delà, les travaux sont mutualisables pour tout le monde, ce qui signifie que n’importe quel opérateur peut se raccorder et fournir un accès. La Ville, parfaitement consciente des difficultés que rencontrent de nombreux Châtenaisiens pour bénéficier de la Fibre, met tout en oeuvre pour maintenir une pression constante sur les opérateurs privés afin de répondre aux attentes.
Dans l’immédiat, afin de savoir si votre habitation est éligible à la Fibre, il est préférable de consulter le site : www.degrouptest.com

Attention, le raccordement des habitations aux armoires, appelées également points de mutualisation, ne se fait pas d’office et doit absolument, au préalable,être voté au cours d’une assemblée générale de copropriétaires pour les logements collectifs.