Avec le déconfinement, l’usage du vélo est apparu comme un moyen efficace pour désengorger les transports en commun et éviter le recours à la voiture. Dès la mi-mai, Georges Siffredi, Président du Département des Hauts-de-Seine, lançait un « plan-vélo » visant à aménager rapidement des pistes cyclables supplémentaires notamment le long des grands axes du RER. Plus globalement et au niveau de la région francilienne, le Préfet, les Présidents des Départements et la Présidente de la Région Ile-de- France ainsi que le collectif associatif vélo Ile-de-France se sont associés pour élaborer un réseau continu et sécurisé de voies provisoires. Dans notre département, une cinquantaine de kilomètres supplémentaires est opérationnel depuis la mi-mai et d’ici fin juin, ce sont 150 km qui seront déployés.
À Châtenay-Malabry, les cyclistes peuvent rejoindre ce réseau depuis les grands axes c’est-à-dire l’avenue de la Division Leclerc, l’avenue Salengro, l’avenue Sully Prudhomme et la Coulée Verte.
Accédez à la carte Ile de France Smart service pour trouver les aménagements cyclables pérennes et temporaires pour pédaler en toute sécurité ainsi que de nombreux services (réparateurs, parkings à vélo,…)

Aide à l’achat

Tenté par des déplacements à vélo ? Île-de- France Mobilités accorde justement aux Franciliens achetant un vélo électrique une aide pouvant aller de 500 à 600 euros. Deux types de vélo électrique sont éligibles, c’est pourquoi il y a deux plafonds : l’un à 500 euros, l’autre à 600 euros. Pour un vélo à assistance électrique (VAE) neuf : 50 % du prix TTC, plafond à 500 euros. Pour un vélo cargo avec assistance électrique neuf : 50 % du prix TTC, plafond à 600 euros. Cette aide s’applique aux vélos achetés après le 1er décembre 2019.

Les critères d’obtention de l’aide :
Habiter en Île-de-France,
Être majeur ou mineur émancipé,
Avoir acheté son vélo à partir du 1er décembre 2019,
Avoir acheté un vélo à assistance électrique neuf conforme à la réglementation en vigueur,
1 seule aide par personne maximum,
Revente du vélo interdite pendant une durée de 3 ans,
Avoir demandé les aides financières locales si elles existent en amont de la demande faite à Île-de-France Mobilités.

Pièces à fournir sous forme numérique (types de fichiers acceptés : .pdf, .bmp, .jpeg, .jpg, .png) :
Le formulaire de demande en ligne (disponible à partir du 20 février 2020),
Une copie de la facture d’achat du vélo et de ses accessoires au nom du demandeur (les factures datées d’avant le 01/12/2019 ne seront pas acceptées), rédigée en français et dont la somme est exprimée en euros,
Une copie du certificat d’homologation ou certificat de conformité du vélo remis par le vendeur,
Une copie d’un justificatif de domicile de moins de trois mois au nom du demandeur ou une attestation d’hébergement,
Une copie d’une pièce d’identité,
Une copie d’un justificatif d’émancipation pour les mineurs émancipés,
Un RIB au nom du demandeur,
Le justificatif d’obtention ou de refus d’une aide financière à l’achat de vélo électrique de la ville ou intercommunalité le cas échéant. Il n’existe pas d’aide municipale à l’achat de vélo électrique : pour obtenir ce justificatif, s’adresser à : com@chatenay-malabry.fr

=> Déposer une demande sur le site Île-de-France Mobilité

Louer son vélo

Et pour ceux qui préfèrent attendre pour s’engager, la location reste possible, même pour une longue durée. Pour être sûr de vous avant de vous lancer, vous pouvez tester Véligo Location, le service régional de location longue durée de vélo électrique. La location est d’une durée de 6 mois. L’offre commence à 20 € par mois, jusqu’à 40 €, incluant des services comme l’entretien et l’application Véligo Location. L’abonnement peut être pris en charge à hauteur de 50 % par l’employeur. Deux options sont possibles : soit la livraison à domicile (ou au bureau, chez un voisin, etc.) moyennant 60 €, soit la livraison gratuite en point de location. Comptez entre 8 et 15 jours pour recevoir votre vélo à assistance électrique. Les inscriptions se font via www.veligo-location.fr

Aide à la réparation

En cette période de crise sanitaire, beaucoup d’entre nous ont décidé de ressortir leur vieux vélo pour se déplacer. Afin de pouvoir le remettre en marche, le site coupdepoucevelo. fr met en lien les usagers avec des réparateurs agréés et propose une aide financière de 50 € pour sa réparation ainsi que des conseils pour leur remise en selle. Pour bénéficier de cette aide, rendez-vous sur le site coupdepoucevelo.fr, cliquez sur « Je suis un particulier » puis « Je souhaite faire réparer mon vélo » sur la page d’accueil du site.

Nouveau : atelier Solidaire

Pour réparer les objets du quotidien comme les vélos, l’électroménager, les meubles et ainsi éviter de les jeter, un atelier solidaire sous forme de recyclerie a été ouvert par la Ville en partenariat avec l’IDSU. En plus de la démarche écologique, il fonctionne dans le cadre d’un chantier d’insertion. Pour les séniors et les personnes handicapées, l’équipe propose de venir chercher l’appareil à réparer à domicile.
Contact
1 square Henri Sellier
Mardi et vendredi de 9h30 à 12h30 et de 14h à 18h. Mercredi de 9h30 à 12h30 et de 14h à 20h. Jeudi de 14h à 18h. Le premier samedi de chaque mois de 9h à 14h.
07 78 87 72 24